Le Bbio

Qu’est-ce que le Besoin bioclimatique ?

Le Bbio, également appelé Besoin bioclimatique, est l’une des trois exigences de la RT 2012. Ce coefficient représente l’efficacité énergétique du bâti de votre projet de maison.

Bbio et RT2012

Afin de respecter la réglementation, il faut que le Bbio de votre construction de maison individuelle soit inférieur au Bbiomax définit par la Réglementation Thermique.

Le permis de construire est validé si BbioPROJET < Bbio MAX RT 2012, autrement dit, si le Besoin bioclimatique de votre projet est inférieur au Besoin bioclimatique maximal autorisé par la RT 2012.

Le calcul du Bbio

Le Bbio caractérise le besoin en énergie des composantes liées à la conception du bâti (chauffage, refroidissement et éclairage). Le calcul du Bbio se fait à partir de la formule suivante :

Bbio =
2 x Bes. Chauffage + 2 x Bes. Refroidissement + 5 x Bes. éclairage
(Bes. = Besoin en)

Comment diminuer ce Bbio ?

Ou comment optimiser votre maison et ses différents besoins

Afin de réduire le coefficient du Besoin bioclimatique, il faut optimiser le bâti indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre. Que vous optiez pour une pompe à chaleur ou une chaudière gaz, le Bbio sera exactement le même.

En reprenant la formule détaillée ci-dessus, on comprend qu’il faut diminuer en priorité le besoin d’éclairage mais aussi le besoin de chauffage et refroidissement.

http://www.maison-passiva.fr/wp-content/themes/salient/css/fonts/svg/ecommerce_graph_decrease.svg

Le besoin de chauffage

Il existe de nombreuses solutions permettant de réduire le besoin en chauffage d’un bâtiment :

  • Opter pour une conception bioclimatique de votre projet. Il est essentiel de maximiser les surfaces vitrées orientées Sud afin de profiter des apports solaires (gratuits) et minimiser les surfaces vitrées orientées Nord pour lesquelles les déperditions thermiques sont systématiquement plus élevées que les apports solaires. L’optimisation de la compacité du projet, afin de réduire la surface déperditive, est également importante.
  • Augmenter l’épaisseur d’isolant
  • Traiter les ponts thermiques en proposant une isolation par l’extérieur, ou en mettant en place des rupteurs de ponts thermiques
  • Proposer des portes et fenêtres de qualité (triple vitrage, thermiquement optimisées).

Le besoin d’éclairage

Le poste éclairage est un poste de consommation majeur. Afin de diminuer le besoin d’éclairage, il faut augmenter la surface vitrée du projet afin d’optimiser l’éclairage naturel. Il faudra néanmoins être prudent sur l’augmentation de la surface vitrée puisqu’un vitrage est plus déperditif qu’un mur isolé.

Le besoin de refroidissement

En été, les apports par rayonnement solaire sont importants et peuvent engendrer une surchauffe. Cette problématique intervient surtout dans le Sud de la France et peut être optimisée via des protections solaires (volets, masques, etc), une amélioration de l’inertie, etc.

Maisons Passiva s’attache à étudier tous ces points (orientation de la maison, étude thermique, domotique…) pour votre confort et pour les économies d’énergie que vous pouvez faire selon la localisation de votre terrain (Ille-et-Vilaine, Manche, Mayenne ou Orne).